Indignation !

Publié le par Général de Richoufftz

Il n’est pas un jour sans que nous soyons interpellés par des déviances - qui semblent devenues la règle ou à tout le moins une constante ? - qui affectent ce qui reste de notre démocratie bien mal en point. Après les frasques retentissantes et pitoyables de celui que l’on nous a présenté comme un économiste hors pair susceptible d’accéder à la présidence de la république en 2012, les innombrables malversations dont se sont rendus coupables nombre de nos élus dans le sud de la France comme dans le Nord Pas-de-Calais - sans être véritablement inquiétés ni par la justice ni condamnés par le ou les partis dont ils sont issus, ni par la vindicte populaire - les connivences avérées entre malfrats et policiers sur fond de trafics de stupéfiants dans nombre de nos cités sans foi ni loi, comme la suspicion récurrente de trafic d’influence et de financements occultes de campagnes électorales passées qui toucherait nombre de nos hommes politiques, entachent durablement la crédibilité de nos élus, quels qu’ils soient : convient-il de leur faire encore confiance ?

 

Cerise sur le gâteau  si l’on peut dire avec « l’affaire Cahuzac ». Voici un de nos rares ministre - le seul à ma connaissance - parmi les trente huit que comptait l’équipe , à avoir plusieurs années d’expérience entrepreneuriale, certes limitée au métier de chirurgien, qui a failli et de quelle manière ! Il est d’ailleurs curieux de constater que la politique industrielle du pays est confiée à des gens qui ne connaissent à peu près rien à l’entreprise. Quant aux représentants du peuple, nos députés, combien, sont-ils à avoir eu un passé dans le monde du travail hors administration : une poignée ! Des connaissances livresques tout au plus… Brillant, décidé, soucieux d’atteindre au plus vite l’équilibre de nos comptes - ne nous a-t-on pas dit et redit que c’est l’acte essentiel du quinquennat ? - notre ministre du budget s’est attaqué à résorber la dette…en faisant ce que tous nos hommes politiques ont fait depuis trente ans et savent le mieux faire: augmenter nos impôts !  Dommage pour lui : la ténacité médiatique a eu raison du double visage ministériel. A  la dissimulation s’ajoute le mensonge et le parjure : bel exemple !

 

Il ne fait aucun doute que notre démocratie ne va pas bien et que le pays réel - celui des « vrais » hommes et femmes - se reconnait de moins en moins, pour ne pas dire plus du tout, dans ses représentants : où est le bon sens collectif, l’écoute et le service des autres, le souci réel du Pays ? A cette quête « normale » pour tout citoyen « normal »  les réponses apportées semblent être à l’image de ceux qui sont aux affaires : inconséquentes, confuses, mensongères, futiles, voire dangereuses ! Progressivement mais rapidement, il semble que l’objectif avéré mais non affiché soit d’abord de « détricoter » purement et simplement les fondements de notre Société millénaire: famille, police, justice, entreprises, armées, éducation… Le progrès ? Bien évidemment mais pas à n’importe quel prix ! Alors que la crise perdure, que les choix économiques ne sont pas clairs, que les mesures de réformes drastiques de l’Etat n’ont pas été prises, bref que le plus dur est encore devant nous, le moment n’est certainement pas le mieux choisi de parler d’autre chose que économie, lutte contre le chômage, insécurité. L’idéologie des uns se substitue ainsi à l’incompétence des autres!

 

Devant ce désastre annoncé et consenti par une classe politique définitivement « out », il est réconfortant de constater que des centaines de milliers de jeunes gens, manifestant quotidiennement depuis des mois de façon non violente, dans nombre de villes de France, tout à la fois leur désarroi, leur refus que leur soit imposé un « diktat » sociétal, leur confiance en une collectivité vraie mais différente de celle qui leur est imposée, font leur l’appel de feu Stéphane Hessel  qui tient en deux mots : INDIGNEZ- VOUS ,  ENGAGEZ-VOUS ! 

 

Ils nous donnent une belle leçon de démocratie :  à VOUS de JOUER maintenant ! Pour paraphraser l’ancien résistant…   

Commenter cet article

Sophie JULITTE 09/03/2014 08:27


Bonjour Emmanuel


Souvenir ému de Djamena.


 

SABAH 17/05/2013 00:23


Cher Général,


Que de combats à mener dans cette société, notre société, de plus en plus mal en point et déclinante, inexorablement.


A qui faire confiance à présent dans ce cirque politico-médiatique ?


A la prise de conscience du citoyen doit suivre la mobilisation et les initiatives pour reprendre de la voix !


Vous êtes définitivement utile dans le débat, l'analyse et qui sait prochainement dans l'orchestration de cette gronde citoyenne qui doit se lever.


 


 

LePen 24/04/2013 09:42


Exactement, faut s'engager, notre indignation, ils s'en tamponnent.


Voici une excellente
vidéo pour réfléchir à un début d'alternative...


http://www.dailymotion.com/video/xww23s_etienne-chouard-la-vraie-democratie_webcam#.UXeMHMo3m4o