Des vœux à n’en pas finir…

Publié le par Le général de Richoufftz

En moins de quinze jours nous avons déjà oublié l’année 2007 tant la multiplicité des évènements de ces derniers temps nous aura donné le tournis.

Manifestations à répétition des « étudiants » et échauffourées sur les campus universitaires, grèves à rebondissement dans les services publics en particulier dans les transports terrestres, vols annulés à la veille des vacances scolaires en raison d’arrêts de travail surprise de catégories de  personnels au sol, écoliers entrainés à faire l’école buissonnière, divorce présidentiel, grogne de nombreux élus de la majorité, cacophonie syndicale concernant la fin des mouvements de grève, marins pêcheurs bloquant les ports, corps médical récriminant pour des arriérés de congés non pris et de RTT non rémunérés, établissements scolaires fermées et enfants à la rue, policiers en colère au sujet des heures supplémentaires non payées, défilés protestataires des sans papiers et des sans abris, nouveaux « arrivants » européens qui porte la population de la communauté à 450 millions d’habitants, près de 800 véhicules incendiés pendant la nuit de la saint Sylvestre, début de grève de la faim de José Bové, levée de boucliers des  représentants de la justice suite à la redéfinition de la carte judiciaire, constat de la baisse générale du pouvoir d’achat, entrée en scène d’une certaine Carla, tangage au MEDEF suite aux agissements pour le moins curieux de l’UIMM, escapade présidentielle sur les bords du Nil, gendarmes contestataires sanctionnés, augmentation du prix du carburant à la pompe, rocambolesque et coûteuse équipée - pour le contribuable - de l’Arche de Zoé, autorisation de fumer désormais accordée dans la rue exclusivement, saga avec les FARC, Chavez et les autres…, scandale des loyers attractifs pour appartements réservés à des ayants-droits, ministériels ou non, au-dessus de tout soupçon, Johnny annonce son dernier concert, accueil en grande pompe d’un hôte libyen quelque peu encombrant, polémique autour de la culture du maïs transgénique, réchauffement climatique confirmé et fin de siècle incertain, annulation de l’épreuve mythique du Paris - Dakar, constitution des équipes et des tactiques pour les élections municipales, émeutes en banlieues, colères de Laure Manaudou, incapacité européenne à mettre en place une force de paix au Darfour…
représentent quelques unes des images, en accéléré, du film de notre vie au cours de ces dernières semaines.

Coupez !

Et respirons un grand coup :

 BONNE ANNEE !

Publié dans Coups de gueule...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

boulet 15/01/2008 00:06

Je vous souhaite une bonne année 2008 mon Général. J'ai eu l'honneur de servir sous vote commandement en 1992 au 2éme REI.
Amitié légionnaire
Ex Cpl BOULET F.

Christian BOIS 13/01/2008 17:17

Bonne Année à vous aussi.