UNE (trop !) LONGUE ABSENCE…

Publié le par Général de Richoufftz

Voilà plusieurs mois que je n’ai pas donné signe de vie au travers de mon blog que vous étiez si nombreux à compulser avec une fidélité qui ne s’est jamais démentie.

Ce long silence n’est pas la conséquence d’un brusque changement de cap ou d’un quelconque arrêt maladie qui serait du à la grippe H1N1 dont on nous rabat les oreilles au quotidien, à une cadence accélérée depuis ces dernières semaines. Je n’ai pas non plus quitté la vie active pour gagner un Hermitage histoire de rechercher un peu de sérénité compte tenu de tout ce que l’on nous fait ingurgiter au cri de « tout va pour le mieux ! » : chômage, crise, banques, déficits, sécurité sociale, sécurité tout court, impôts, taxe carbone et combien d’autres domaines encore ! Je ne suis pas parti sur les chemins de Compostelle, et pourtant ce n’est pas l’envie qui me manque, histoire de faire le vide , de rejeter cette gangue « bling bling » qui nous étouffe et revenir au vrai grâce à un effort physique et moral soutenu . Je n’ai pas non plus parcouru le monde à la recherche de paradis exotiques qui m’auraient fait oublier, un temps, ma condition de citoyen hexagonal ; de mon expérience et de mes nombreuses missions extérieures je suis devenu foncièrement chauvin :  nous ne mesurons pas notre chance d’être Français et de pouvoir vivre dans ce pays de cocagne! Je n’ai pas non plus quitté le blog sur un coup de tête imputable à une remarque acerbe de l’un d’entre vous ou à une quelconque pression politique : ce n’est pas le genre de la maison...

Plus simplement, le temps m’a cruellement manqué pour analyser, à tête reposée, les évènements si prégnants de notre quotidien, pour donner mon avis sur les prises de position, parfois ubuesques, de certains de nos décideurs, pour suivre, avec vous, cette actualité galopante que nous « gobons » sans véritablement en digérer l’essentiel : nous vivons désormais au rythme imposé par les médias sans jamais véritablement en saisir le tréfonds. Je n’avais plus vraiment le temps de me « détacher » du quotidien et avoir cette sérénité, du moins je l’espère, pour dialoguer sereinement avec vous de la marche du monde. Je ne disposais plus de ma liberté d’esprit pour tenter de mieux comprendre la France et de trouver une explication à peu près claire à ce qui nous est rapporté.

En fait depuis le début de l’année,  je me suis consacré, avec bien d’autres,  à l’insertion en entreprise d’une centaine de jeunes gens en déshérence. Nous avons repris, vaille que vaille et  en dépit de multiples freins, la « recette » qui avait prévalue il y a quelques années et que certains d’entre vous avaient suivi et encouragé: « 105 permis pour 2005 ».  Après six mois d’un cursus novateur pour ce public éloigné de la « vraie » vie nous pouvons nous montrer fiers d’une réussite collective qui a nécessité efforts, collaboration, coordination, imagination, volonté sans faille et un suivi de tous les instants. Une œuvre passionnante pour laquelle le concours public - privé a été sollicité, le lien armées-nation ravivé, le sport sollicité, les entreprises engagées, avec des individualités ou groupes divers - éventail impressionnant de ce que l’on fait de bien dans ce pays - et une confiance jamais démentie. Dans ces conditions, à la fois instigateur, coordonnateur, et maître d’œuvre, il m’était difficile de me soustraire des responsabilités qui furent miennes.

J’ose espérer que vous ne m’en tiendrez pas rigueur.

Publié dans Messages aux lecteurs

Commenter cet article

Maruffy Christophe 16/09/2009 14:21

Ravi de vous relire mon général du fond de la forêt de Fontainebleau qui nous préserve bien, avec les activités équestres, des miasmes morbides du temps présent. Et bravo pour votre action vigoureuse et déterminante au profit des laissés pour compte.Mon nouveau mobile: 06 88 30 66 76.Respectueusement/amicalement. ChM.

PAPIN JEAN-MICHEL 14/09/2009 13:07

DEPUIS PLUSIEURS MOIS SANS NOUVELLE ASSEZ DIFFICILE A REGARDER VOTRE BLOG SANS CHANGEMENTMAINTENANT TOUT EST REVENU DANS L'ORDRECORDIALEMENT VOTRE EX ADJOINT 

sprava 12/09/2009 15:23

content d avoir de vos nouvelles mon general!

luc 12/09/2009 14:15

un plaisir de vous relire!

lepen 11/09/2009 21:13

Par delà la mondialisation, qui se définit par des avancées techniques ouvrant sur une plus grande mobilité des biens, personnes et capitaux, il convient de s'intéresser aux conséquences du mondialisme, c'est à dire l'usage de ces facilités pour des objectifs de rentabilité à court termes; en somme, le propre de notre société "civilisée" de consommation à outrance. Le Général de Richoufftz, par l'exemple d'une existence orientée dignement,  nous donne encore une fois la voie pour s'engager en contre-feux de ce naufrage mortifère: un engagement franc dans des démarches de terrain concrètes, validées par des résultats objectifs, soutenues par une logistique de communication attractive et autonome.Bravo pour ce retour gagnant: Des piqures de rappel comme ça, on en redemande!