Une VRAIE réussite! Sans lendemain...

Publié le par E.R.

(En réponse, notamment, aux commentaires de Stéphanie, Louis et François, et d'autres sous les articles "105 permis" et "coup bas pour un coup dur")

Sans revenir ni sur les raisons ni sur les motivations qui ont sous tendu, pendant neuf mois consécutifs, l’opération  "emploi-permis" et sans m’étendre à nouveau sur les motifs possibles qui ont conduit à la non reconduction de ce projet emblématique je souhaitais apporter les quelques précisions suivantes.

En premier lieu ce fut bien une action d’insertion, voire d’intégration pour un certain nombre d’entre eux, à destination de 130 jeunes « en galère» - filles et garçons- issus de 11 banlieues  d’Ile de France, dites difficiles. Leur proposer un véritable parcours de citoyenneté qui puisse leur donner ou leur redonner leur dignité : la fierté d’être Français.
L’autre idée qui prévalait était de démontrer qu’en toutes circonstances « l’union fait la force », hors de tout clivage partisan et quels que puissent être les domaines d’application. En la matière- l’emploi- il ne doit pas y avoir de tabou ! C’est ainsi que la petite équipe à mes côtés fut à la fois l’instigatrice de cette plate-forme pluridisciplinaire, dans laquelle chacun apporta son savoir- faire, et «leader » naturel des compétences mises au service de « ces » jeunes adultes en particulier.

Aujourd’hui les chiffres parlent d’eux même: sur 130 candidats initialement retenus, 105 sont parvenus au terme du cursus citoyen que nous leur avons proposé et qu’ils se sont appropriés. 60% ont d’ores et déjà accédé à un emploi stable et 20 jeunes de plus ont de bonne chance d’intégrer le monde du travail alors qu’ils ne détiennent pas le permis de conduire, pourtant condition sine qua non du parcours citoyen. 93 ont obtenu le code de la route et 60 ont le permis complet.
Hors de toute polémique et de tout regret quant à une « suite » manquée : quelle réussite pour ceux et celles qui se sont donnés sans compter ! Merci.

Publié dans Projets de Société

Commenter cet article

Polydamas 16/05/2006 16:22

Félicitations pour votre travail et pour vos actions sur le terrain!J'estime, à ma modeste mesure que c'est le meilleur moyen de reconquérir ces "territoires perdus" de la République. En effet, s'il y a des extrémistes partout, ces actions sont le meilleur moyen d'empêcher nombre de gosses pommés de basculer.Le seul point qui m'attriste est que l'armée soit obligée d'intervenir, alors que d'est loin d'être sa vocation première. Même si ce rôle a toujours été présent dans l'apprentissage de la vie du soldat, il faut croire que dans notre état délabré, avec une Education Nationale qui n'est plus que l'ombre de ce qu'elle était il y a quelques décennies, l'armée soit la seule institution efficace qui nous reste. Que l'armée devienne à ce point un recours, montre à quel point toutes les autres institutions sont inefficientes.En conséquence de quoi, votre initiative est de celles qui méritent d\\\'être saluées.@ Sophie EvratJe ne me permettrai pas de répondre à la place du général. On a souvent utilisé (trop?) le silence des militaires pour leur faire faire des actes moralement douteux. L'histoire abonde de ces cas où les soldats ont été priés d'éxecuter des ordres répréhensibles en comptant sur leur silence. D'ailleurs, avec la réduction des budgets, année aprés année, on parie encore sur leur silence alors qu'on les prive des moyens nécessaires pour travailler correctement.Qu'ils mettent leur grain de sable ne me paraît pas une mauvaise chose lorsqu'ils sont le terrain. Aprés tout, ils sont les premiers concernés, ils peuvent avoir leur mot à dire.

SOPHIE EVRAT 30/03/2006 14:58

Bonjour,
Je trouve votre blog très intéressant. Je suis néanmoins étonnée  de la création d'énormement de blogs par des militaires. Je suis peut-être naïve mais il me semblait que l'armée n'était pas friande de ce genre de chose, d'où le surnom "la grande muette". En étant toujours en activité, êtes vous totalement libre d'écrire ce qu'il vous plaît ? Cette "nouvelle" liberté d'expression est-elle liée à la professionnalisation de l'armée ? Je me posais cette question alors que la US Army a fermé récemment  beaucoup de blogs de GI et a décidé de contrôler tous les contenus...
J'espère que vous pourrez m'éclairer sur ce sujet.
Cordialement,
Sophie Evrat
 

Jean-Luc Masquelier 29/03/2006 07:53

Que pourrions-nous donc bien inventer pour qu'on cesse dans ce pays d'entraver les projets qui marchent? La belle, juste, utile et efficace action que vous avez menée dans les banlieues devrait être étendue partout. La voilà paralysée.
Rassemblement des bonnes volontés, espoir et courage!

louise 28/03/2006 12:54

merci de prendre le temps de nous répondre mon general!